Les modes de perception chez l’enfant

Les modes de perception chez l’enfant

Chacun de nous possède trois modes de perception sensorielle : visuel, auditif et kinesthésique. Chacun a une perception plus dominante qu’une autre. Il est utile de découvrir celle qui prédomine chez votre enfant, afin de mieux le comprendre et de lui apprendre comment s’en servir. Il lui sera alors plus facile de développer ses habiletés dans les diverses sphères de ses apprentissages.

Cela va vous permettre, à vous, de connaitre votre enfant et d’adapter votre approche, votre intervention selon sa perception, pour avoir le résultat souhaité.

Voici quelques indices qui vont vous aider à comprendre et reconnaître, pour vous et chaque membre de votre famille, les raisons des agissements de chacun. C’est un moyen simple pour améliorer la communication et l’ambiance familiale.

 

Perception Visuel

Les enfants ayant une perception visuelle prédominante mémorisent avec des images. Ils sont facilement concentrés, même avec du bruit ambiant. Ils sont organisés et ordonnés.

Ils ont une mémoire photographique et apprennent en regardant faire les autres. Ils sont précis dans les détails lorsqu’ils dessinent.

Ils aiment lire, ont une bonne orthographe et une écriture lisible.

Leur apparence est importante, ils se vêtissent « pour le look ». Ils ont du mal à se rappeler des directives verbales, car ils ont l’esprit plutôt aventurier.

Ils ont les yeux souvent vers le haut.

Quelques conseils pour mieux communiquer avec un enfant « visuel » :

  • Les mots qu’ils utilisent et que vous pouvez exprimer pour obtenir une meilleure compréhension de leur part : voir, regarder, horizon, clair
  • Le regarder dans les yeux lorsque vous avez un message à lui transmettre
  • Souligner des mots importants avec un surligneur de couleur

Ce qu’il aime :

  • Que son bureau d’étude soit ordonné
  • Qu’on le laisse choisir ses vêtements

 

Perception auditive

Les enfants ayant une perception auditive prédominante sont facilement distraits par le bruit ambiant. Ils ont besoin d’un endroit calme pour apprendre, ce qu’ils font en écoutant et en écrivant.

Ils se rappellent facilement des directives verbales et sont capables de les transmettre facilement. Il est important de leur formuler des directives claires, étape par étape, afin qu’ils puissent exécuter votre demande.

Leur écriture est difficilement lisible mais en contrepartie, ils ont une bonne orthographe. Grands lecteurs, ils aiment les faits.

Ils adorent parler et veulent être entendus ! Leur vocabulaire est riche  et ils sont très volubiles. Ils répondent rapidement, posent beaucoup de questions et sont capables d’échanger  facilement sur des idées. Ils aiment parler au téléphone et sont doués pour les langues.

Notre ton de voix et le choix de nos mots pour communiquer sont très importants pour les « auditifs », ils y sont très sensibles. Ils détectent facilement les émotions et les sentiments, ainsi que ce qui est vérité ou mensonge.

Les personnes avant une perception « auditive » prédominante sont souvent plus sédentaires que les autres.

Elles ont un regard  de gauche à droite à la hauteur des oreilles.

Quelques conseils pour mieux communiquer avec un enfant « auditif » :

  • Les mots qu’ils utilisent et que vous pouvez exprimer pour obtenir une meilleure compréhension de leur part : exprimer, parler, dire, raconter, silence
  • Passer du temps à l’écouter et dialoguer avec lui
  • Interrogez-le sur ce qu’il pense et qui l’intéresse
  • L’habituer à attendre son tour de parole (porté à interrompre la conversation)

Ce qu’il aime :

  • Lire à haute voix
  • Écouter de la musique

 

Kinesthésique

Les enfants ayant une perception kinesthésique prédominante ont de l’intérêt dans tout ce qui est activité physique. Ils ont besoin de se sentir bien pour apprendre, le lieu et l’ambiance sont importants. Ils apprennent et mémorisent dans l’action, en appliquant et répétant l’exercice demandé.

Ils assimilent à travers les sensations, les émotions, le mouvement, le toucher, le goût et l’odorat.

Sensibles et émotifs, ils vont s’exprimer par les pleurs s’ils n’ont pas les mots pour communiquer ce qu’ils ressentent. Ils s’expriment lentement avec de nombreuses pauses,  gesticulent beaucoup les mains lorsqu’ils parlent.

  • Ils aiment toucher  et être touché. Ils sont très affectueux.
  • Ils n’aiment pas beaucoup lire ni écrire.
  • Il est difficile de les regarder dans les yeux car ils regardent vers le bas pour mieux ressentir  leurs sentiments.
  • Ils aiment bouger, ils possèdent une grande énergie. Il leur est difficile de rester en place, aussi le confort des vêtements est important.

Quelques conseils pour mieux communiquer avec un enfant kinesthésique :

  • Les mots qu’ils utilisent et que vous pouvez exprimer pour obtenir une meilleure compréhension de leur part : percevoir, frapper, vibrer, caresser, chaleur, expérimenter
  • Jouer avec lui régulièrement et surtout avant de s’asseoir pour faire les devoirs.
  • Lui montrer à lire en indiquant les mots lus avec son doigt
  • L’encourager à exprimer ce qu’il ressent

Ce qu’il aime :

  • Être caressé

 

Il n’y a pas un mode de perception meilleur qu’un autre. Chacun a sa façon bien à lui de se comprendre, apprendre et mémoriser chacun des apprentissages. Le plus souvent, nous formulons nos demandes selon notre perception, ce qui parfois crée des conflits.

Avec ces astuces, vous allez maintenant pouvoir adapter vos interventions selon la perception de votre enfant. Elles faciliteront beaucoup les échanges entre vous !

Partagez

Partagez l'article

À propos de l'auteur

Commentaires

Aucun commentaire à ce jour

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *