Ah les crococo, les crococo, les crocodiles…

Ah les crococo, les crococo, les crocodiles…

J’entends les parents dire : « mon enfant s’est encore fait mordre ou il a encore mordu aujourd’hui à la garderie. Je ne sais plus quoi faire. »

Voir notre enfant avec une morsure sur une partie de son corps nous agresse, nous attriste et on se sent même parfois coupable. On s’imagine et on ressent tout le mal que l’enfant a dû subir. On vit plein d’émotions mixtes, ce qui rend notre compréhension difficile de ce sujet et de la situation que notre petite victime a vécu.

De l’autre côté, le parent de Croco ne sait pas comment intervenir. Il se sent aussi mal et triste pour la victime. Dépourvu de solution, il est mal à l’aise vis-à-vis des autres parents du groupe. Il veut aussi que son enfant arrête, mais comment faire ?

 

– Qu’est-ce que j’ai fait pour qu’il se fasse mordre? Pourquoi sort-il ses « crocs » sur les autres comme ça ?

– Pourtant, il y a deux éducatrices à la pouponnière, elles devraient bien voir quand mon enfant est en train de se faire mordre par le Croco?

– L’éducatrice ne veut pas me dire qui a mordu mon enfant…

– Pourquoi mord-il ? Il a 18 mois. Il a 3 ans ? Et qu’est-ce que je peux faire pour qu’il arrête ?

 

Autant de questions qui attendent des réponses. Tout d’abord, il est important de se poser quelques questions pour comprendre et mieux cibler la piste de solution afin de résoudre le problème :

 

– Est-ce qu’il est dans une période de poussée dentaire ? Si oui, ça explique le pourquoi de ces gestes. Ça fait très mal, la poussée dentaire.

– Il a 2 ½-3-4 ans ? Est-ce qu’il vit un changement dans sa courte vie ? Une séparation ? Un deuil ? Etc.

C’est peut-être son niveau affectif qui est chamboulé, et c’est la seule manière qu’il trouve pour exprimer ce qu’il ressent intérieurement. Il ne sait pas comment communiquer ses émotions.

– Son niveau langagier : comment s’exprime-t-il pour son âge ? Sa compréhension des consignes : comment est-elle ?

Est-ce la seule manière qu’il a trouvée pour se défendre ? Il veut garder son jouet, mais son impulsivité et son manque de connaissance des mots l’amènent à mordre au lieu de communiquer son désaccord ou une demande.

– Comment réagissez-vous lorsque votre enfant mord ?

C’est une question très importante à se poser. Notre réaction a un grand impact sur le résultat de l’intervention, surtout chez les enfants dont la cause de la morsure n’est pas la poussée dentaire.

 

Pour le poupon dans la majorité des cas, la cause des morsures est la poussée dentaire. Il a besoin de mordre. Il peut parfois se sentir envahi par le bruit ou des amis, par la fatigue, et son premier réflexe naturel est de faire le Croco. Il n’a pas la capacité intellectuelle assez développée pour savoir que le geste de mordre fait mal à son ami. Il pose souvent ce geste gratuitement et rapidement sans que l’adulte ait le temps de l’arrêter.

L’enfant aime recevoir de l’attention, que ce soit par des gestes positifs ou négatifs. Tout ce qu’il veut est que l’on s’occupe de lui. Si vous commencez à crier parce qu’il vient de mordre, d’après vous, qu’est-ce qu’il risque de faire ?

Votre enfant recherche peut-être également une sécurité affective, un encadrement avec des limites claires, cohérentes et constantes. Mais être trop permissif n’est pas mieux. L’enfant veut connaître vos limites, ça le sécurise.

 

Je comprends la cause maintenant, mais ça ne règle pas le problème.

 

Savoir-Être

Pour régler ce comportement, il faut commencer par être décidé à vouloir changer la situation. Attitude calme et en confiance, avec patience, persévérance et constance.

 

Savoir-Faire

– Un « chewy tube » facilite beaucoup les choses… d’abord pour le poupon qui a un besoin pressant de mordre, pour l’éducatrice et pour le parent, qui évitent d’intervenir dans des situations désagréables. (Il existe des « chewy tubes » de différentes couleurs et adaptés selon l’âge de l’enfant)

– Lorsqu’il prend une croquer, restez calme. Occupez-vous d’abord de la victime. Prodiguez-lui les premiers soins avec le petit crocodile. (Seulement si la victime le souhaite, respectez sa réponse s’il ne veut pas)

– De façon claire et ferme, dites-lui : « Je n’aime pas ça quand tu mords, ça fait mal. Regarde (en lui montrant la blessure qu’il a faite) ce que ça fait. Ce n’est pas beau n’est-ce pas ? Il faut être doux, doux… (En lui passant la main en douceur sur son ami). » Répétez ce même scénario à chaque fois qu’il mord.

– S’il a mordu parce qu’il voulait le jouet d’un ami, montrez-lui les mots à dire : « Veux-tu me prêter ton jouet svp ? »

– Évitez de le placer dans des situations d’attente trop longue avec d’autres enfants près de lui.

– Le plus important est de lui dire que c’est son geste que vous n’aimez pas, mais que lui, vous l’aimez toujours.

-Valorisez chaque bon comportement. Validez ses bons gestes : « Bravo ! Tu as rangé tes jouets calmement ! ». L’enfant veut vous faire plaisir. S’il sent qu’il a de l’attention lorsqu’il fait des bonnes actions, il sera enclin à répéter ce geste

– « L’éducatrice ne veut pas me dire qui l’a mordu » : elle n’en a pas le droit. C’est confidentiel et évite des poursuites contre les parents de l’enfant mordeur et contre le milieu de garde.

– « Elles sont deux éducatrices, elles devraient être capables d’intervenir avant que mon enfant se fasse mordre. » En tant que parent, on voit seulement notre enfant. On s’imagine qu’elles ont seulement à s’occuper du nôtre, on ne pense pas qu’elles sont responsables de 10 poupons. C’est normal qu’elles ne puissent pas tout voir. Par ailleurs, ce sont des blessures qui se font rapidement.

 

La collaboration entre éducatrice et parent est essentielle pour une réussite rapide.

 

Participez à la communauté familiale la plus branchée.

*Reçus d’assurance disponibles

Linda Cusson Coach pour les familles et les éducatrices

450-522-2872

linda@parentsbranches.com

www.parentsbranches.com

www.facebook.com/parentsbranches

Partagez
septembre 30, 2014 / Comportements

Partagez l'article

À propos de l'auteur

Commentaires

Aucun commentaire à ce jour

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *